Les faits

Depuis les années 1990-2000 sont apparues puis se sont généralisées des traînées d’avions persistant jusqu’à plusieurs heures dans le ciel. Elles s’étirent et finissent par former un ciel voilé dont la représentation est devenue très présente dans les bulletins météorologiques. De nouveaux nuages ont ainsi fait leur apparition : cirrus vertebrus, asperatus, mammatus et j’en passe.

http://www.astronoo.com/fr/actualites/asperatus.html

La pollution aux particules fines qui ne concernait que certaines régions à forte densité de population comme l’Ile-de-France ou la Vallée du Rhône est désormais souvent annoncée en Bretagne, en Sarthe, en Mayenne…

Ces traînées chimiques persistantes nommées « CHEMTRAILS » en anglais s’opposent aux « contrails », traînées de condensation, qui sont éphémères.

Pour vous familiariser avec ce phénomène, je vous invite à regarder les vidéos essentielles qui sont proposées dans les liens de la colonne droite du blog.

Source: Externe

Quel sont les pays concernés ?

Ces épandages d’aérosols sont réalisés dans tous les pays sous « protection » de l’OTAN mais également de nombreux pays d’Amérique du Sud. Les épandages ont commencé aux Etats-Unis puis se sont étendus au reste du monde de manière exponentielle. Des groupes de protestation se créent dans tous les pays du monde mais l’information est absente des médias officiels.

Par ailleurs, la Chine reconnait intervenir sur le climat, la Russie ou l’Indonésie également.

http://www.slate.fr/lien/34303/gouvernement-chinois-climat-pluie

http://www.slate.fr/story/59305/meteo-artificielle-pluie-soleil

http://www.rtl.fr/actualites/info/environnement/article/pluie-artificielle-en-indonesie-pour-eteindre-les-feux-7762552914

Avec quels avions ?

Des avions militaires procèdent aux épandages. Ces avions n’apparaissent pas sur les images radars. Des avions civils semblent parfois être utilisés également.

Source: Externe

Que contiennent ces traînées ? 

Les analyses des retombées de ces épandages qui ont pu être effectuées par des laboratoires indépendants ont révélé la présence d’éléments tels qu’aluminium, baryum, fluor, soufre, nano-fibres de polymères, matériel biologique (virus, bactéries),… Ces résultats sont inquiétants pour notre santé, celle de nos enfants et pour l’avenir de tous les êtres vivants.

Dans quels buts ?

Le but avoué serait le refroidissement global en utilisant l’effet de réflexion des rayons solaires sur le voile nuageux (albédo). Cependant, certains arguent que l'impact des épandages est très limité et contrebalancé de plus par l’effet de serre causé par la présence de ce « couvercle » de nuages chimiques.

Un autre argument à l’utilisation des chemtrails est la maîtrise du climat dans un but pacifique ou offensif. En effet, pour l’Etat qui maîtrise une telle technologie, il est facile de ruiner toutes les récoltes d’un pays ennemi par une sécheresse ou de causer un ouragan.

D’autres hypothèses ont cours pour expliquer le recours aux épandages : programme Haarp*, réduction et affaiblissement de la population, protection contre les rayons cosmiques en vue d’une inversion des pôles entre autres.

Qui sommes-nous ?

Collectif de citoyens, nous sommes impliqués depuis plus ou moins longtemps, selon notre parcours individuel, dans la lutte contre les épandages de chemtrails. Nous axons nos actions sur l’information de la population en distribuant des tracts, en participant à des forums, en faisant signer des pétitions, en organisant des projections et des conférences dans les lieux qui acceptent de nous accueillir.

Le nom de notre collectif

Ciel Pur ! Avec un point d’exclamation bien sûr. Comme une exigence, un ras le bol sous ce ciel plus jamais vraiment bleu, un cri du cœur.

Min